L’Agriculture

AFP des Alpages du Châtel

Le 25 mai 2012, les propriétaires des deux AFP de la commune ont décidé de fusionner et de dénommer la nouvelle entité : « AFP des Alpages du Châtel ». Ce choix a été confirmé par Arrêté Préfectoral N° 2012-810 en date du 08 octobre 2012 et le vote de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 novembre 2012. Le Conseil Syndical de l’AFP des Alpages du Châtel, élu lors de cette Assemblée Générale, s’est réuni le 30 novembre 2012 et a désigné Albert DUPRAZ Président d’honneur et Hervé BOCHET Président.

logo-pdfasso-pastorale-fiche_de_presentation

En 2006, la Communauté de Communes « Coeur de Maurienne » qui a la compétence Gestion de l’Espace a fait une grande opération de débroussaillage sur les communes de Montvernier, Hermillon et Le Châtel. Pour notre commune, c’est 25 hectares qui ont été gagnés sur les friches. Toutes ces surfaces sont aujourd’hui contractualisées par des contrats d’entretien de 5 ans entre les exploitants et la communauté de communes.

En 2007, l’A.F.P du Plateau a fait un débroussaillage sur 4 hectares dans le secteur du Carel pour arrêter les repousses importantes de prunelliers et ronces. Le broyage mécanique complémentaire réalisé par l’exploitant a permis de retrouver une prairie de belle qualité.

En 2009, dans le cadre d’un partenariat avec le Conservatoire du Patrimoine National de la Savoie et Julliard David, les moutons sont allés brouter l’herbe du site Historique de la Tour de Bérold, tout en préservant la faune et la flore spécifique au site. Ce partenariat est depuis reconduit chaque année.

En 2012, un nouveau secteur a été inclus dans ce partenariat. Il s’agit du site de Beauchamp et du Secteur ” Sur les Mottes “.

Parallèlement à ces travaux de débroussaillage, différentes actions en faveur du maintien du pastoralisme ont été menées avec divers partenaies :

  • 2006 : construction d’un chalet “abri de berger” dans le cadre du plan “loup” situé au Grand Coin,

  • 2010 : création de la piste entre les lieudits “L’Alpettaz”, sur le territoire de la commune du Châtel, et “La Platière”, sur le territoire de la commune d’Hermillon par la Communauté de Communes “Cœur de Maurienne”,

  • Amélioration des points d’eau et installation d’abreuvoirs.

L’Association Foncière Pastorale gère les terrains situés dans son périmètre, soit environ 720 hectares (voir la carte d’identité de l’AFP).

Elle a été réalisée pour permettre l’installation d’un agriculteur de façon pérenne sur la commune tout en laissant la possibilité aux propriétaires qui exercent une activité agricole sur leur parcelle de continuer de l’exploiter.

En partie basse, cinq exploitants occupent le territoire:

  • Un habitant du village qui élève quelques moutons.

  • Deux habitants qui possèdent chacun un cheval.

  • Un G.A.E.C. qui profite de la bonne exposition du Châtel pour faire pâturer tôt au Printemps et tard à l’Automne ses vaches laitières.

  • Un jeune agriculteur David Julliard qui vient de construire sa ferme sur la commune. Il élève des moutons, des veaux et des génisses destinés à la boucherie.

En partie haute, trois secteurs loués à des exploitants agricoles :

  • Villaret d’en Haut confié à l’agriculteur local David Julliard pour faire paître ses vaches en été.

  • La Ville, Saint-Jacques, Montbéranger . Depuis l’été 2010, ce grand secteur est exploité par David JUILLIARD. Un important travail de réalisation des clotures a été fait par l’exploitant. Pas moins de 1500 piquets bois ont été plantés….

  • L’Alpettaz, L’Uille, Le Grand Coin confié à un transhumant de La Crau (Roger Pellat) qui vient de père en fils avec des moutons brouter les espaces situés au dessus de la forêt.

Les alpages d’Hermillon, contiguë à ceux du Châtel, sont liés au mème exploitant.

AGRICULTURE

LA FERME

Le 15 Décembre 2007, David JULLIARD en inaugurant sa ferme située Vers le Plan voyait se concrétiser un projet de plusieurs années.

La passion et l’envie de s’installer de ce jeune agriculteur originaire de la commune, ont convaincus les partenaires locaux de l’aider dans ce projet.

La communauté de communes « Cœur de Maurienne » dans le cadre de sa compétence Agriculture a réalisé les travaux de viabilisation du terrain et la réalisation des enrobés sur le chemin communal desservant la ferme.

Son bâtiment est composé de trois volumes :

  • Un volume destinés aux bovins,

  • Un volume destiné aux ovins,

  • Un volume central destiné au stockage du foin.

 En 2011, un bâtiment annexe destiné au stockage du matériel est venu compléter l’installation.

Sa production est entièrement consacrée à la filière viande.